HAUTBOIS, subst. masc.

HAUTBOISsubstantif masculin
MUS. Instrument à vent en bois, à anche double, de perce conique, qui donne un son haut et clair. Hautbois baryton; hautbois d'amour; l'octave du hautbois; joueur de hautbois. Un air de Cimarosa, délicieusement chanté par MmeBarilli, une concertante de hautbois, de cor et de flûte, et le finale du Roi Théodore ont chassé les tristes vapeurs du Dies irae et du Requiem (Lalo, Mus.,1899, page 405).La musique de Don Juan emploie un hautbois dans une chambre d'échos, un violon, une trompette avec également beaucoup d'échos (Serrière, T.N.P.,1959, page 132) :
Au pas impérieux des bassons, le soprano reprend la tête du cortège, dont les hautbois, les clarinettes et les flûtes, alternants, scandent le plaintif appel, sur un point d'orgue des basses en fa dièze. Les violons syncopés et insistants semblent mener les voix soli à un paroxysme de douleur qui supplie... Rolland, Beethoven, t. 2, 1937, page 395.
Par métonymie Personne qui joue du hautbois. Synonyme hautboïste (infra dérivé)Il y a eu des pères en Italie qui, dans le siècle dernier, ont condamné leur fils à devenir (...) un bon hautbois, à peu près comme d'autres faisaient de leurs enfants des castrats (Stendhal, Rossini,1823, page 12).
Par analogie
Jeu de l'orgue à anche battante, résonateur à cône et pavillon (d'après Mus. 1976). Le récit, autrefois simple dessus de clavier (avec basses muettes), faisait chanter − « réciter » − le seul cornet, en général à partir d'ut 3, puis quelques jeux solistes (hautbois, trompette) (Encyclop. univ., t. 121972, page 213, s.v. orgue).
[P. allus. au cantique de Noël « Il est né le divin Enfant; Jouez, hautbois, résonnez, musettes » (confer P. Arma, Noël! Chantons Noël! Paris, Les Éditions ouvrières, [1942], page 83)] . Il est né ce premier enfant. Le hautbois des cris maternels vient de s'éteindre, tandis que résonne une faible musette (H. Bazin, Mort pt cheval,1949, page 276).
Prononciation et Orthographe : [obwɑ] ou [-a] init. asp. Att. dans Académie française dep. 1718. Étymologie et Histoire [1455 haultbos (Registre, no1296, aux Archives communales de Mons dans Le Livre de conduite du Régisseur et le compte des dépenses pour le Mystère de la Passion, Éditions G. Cohen, page XII)]; 1. 1490 « instrument de musique » joueur du haut bois (Arch. nat., KK 76, fol. 139 dans Gay, s.v. hebec); 2. 1508 haulzbois « celui qui joue du hautbois » (Bull. de la Société d'hist. de Paris, t. 2, page 167 dans FEW t. 15, 1, page 207b); confer 1528 haulxboys (Compt. de François Ier, A.N. K 343 dans Gdf. Compl.) Composé de haut1* et de bois* terme de musique. Fréquence absolue littéraire : 83.
DÉRIVÉS
Hautboïste, substantifPersonne qui joue du hautbois. Malgré tout l'attrait que pourrait avoir le cor anglais pour le compositeur, il ne peut être fait usage de ce bel instrument en harmonie que très rarement, pour un effet bien déterminé, voulu et motivé. Il est alors joué par un des hautboïstes (Parès, Traité d'instrument. et d'orchestr., s. d., page 35).[obɔist]. 1779 (C. Niebuhr, Voy. en Arabie, II, 95 dans R. Ling. rom. t. 41, page 427 dans Quem. DDL t. 18); de hautbois, suffixe -iste* d'après l'all. (h)oboist « id. », 1771 (Schmidlin, Catholicon, s.v. hautbois), dérivé de (h)oboe « hautbois », lui-même empr. au fr. hautbois*.
Bibliographie - Brücker (F.). Die Blasinstrumente in der altfranzösischen Literatur. Giessen, 1926, page 47. - Lew. 1968, page 103. - Quem. DDL t. 10, 12.
Hautboïste, substantifPersonne qui joue du hautbois. Malgré tout l'attrait que pourrait avoir le cor anglais pour le compositeur, il ne peut être fait usage de ce bel instrument en harmonie que très rarement, pour un effet bien déterminé, voulu et motivé. Il est alors joué par un des hautboïstes (Parès, Traité d'instrument. et d'orchestr., s. d., page 35).[obɔist]. 1779 (C. Niebuhr, Voy. en Arabie, II, 95 dans R. Ling. rom. t. 41, page 427 dans Quem. DDL t. 18); de hautbois, suffixe -iste* d'après l'all. (h)oboist « id. », 1771 (Schmidlin, Catholicon, s.v. hautbois), dérivé de (h)oboe « hautbois », lui-même empr. au fr. hautbois*.

D'autres mots du dictionnaire :

piler | mythomane

quelques définitions tirées au hasard dans le dictionnaire : 

·le trésor de la langue française, un dictionnaire français·