ANARNAK, subst. masc.

ANARNAKsubstantif masculin
ZOOL. Cétacé voisin du narval, qui se rencontre dans les mers du Groënland :
... je vis nager, sur la mer, avec de larges pattes de canard à la place des extrémités des jambes et des bras, porteur d'une nageoire dorsale, proportionnellement aussi longue et aussi effilée que celle des dauphins, un être humain, aux muscles vigoureux, et que des bancs nombreux de poissons (je vis, dans ce cortège, entre autres habitants des eaux, la torpille, l'anarnak groënlandais et le scorpène-horrible) suivaient avec les marques très ostensibles de la plus grande admiration. Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, page 275.
Prononciation − Seule transcription dans Land. 1834 : ɑ-nɑr-nɑk.
Étymologie ET Histoire − 1804 zoologie (Lacépède, Histoire naturelle des cétacés, page XXXVIII d'après Neave, Nomenclator Zoologicus). Mot groënlandais désignant ce cétacé, latinisé par Lacépède en Anarnacus groenlandicus. Il a été reconnu que ce genre ne différait pas du genre hyperoodon de Lacépède, 1803; la dénomination anarnaka a été adoptée depuis comme appellation sc. du genre (d'après Gde Encyclop.).
Bibliographie − Boiss.8. − Privat-Foc. 1870.

D'autres mots du dictionnaire :

incipit | pamphlétaire

quelques définitions tirées au hasard dans le dictionnaire : 

·le trésor de la langue française, un dictionnaire français·