SCHÉMATISER, verbe trans.

SCHÉMATISERverbe transitif
A. − [Correspondant à schéma A]
1. Représenter sous la forme d'un schéma (v. ce mot A 1)
Qqn schématise qqc.1par qqc.2[Exner] schématise par les deux figures reproduites ici (Exner, Dynamische Meteorologie, P 339), figures I 2 et I 3, l'effet d'une langue d'air froid C provenant du nord et pénétrant dans le courant chaud d'ouest des latitudes moyennes (MaurainMétéor., 1950, page 91).Emploi pronominal passif. L'hypothèse classique de l'activité supérieure ou inférieure des neurones et de la conscience épiphénomène qui peut se schématiser ainsi (Fig. 10 et 11) (WarcollierTélépathie, 1921, page 32).
Qqc.2schématise qqc.1La figure I 2 schématise le chemin suivi par l'influx nerveux entre une excitation visuelle initiale et la réaction motrice terminale (Camefort, GamaSc. nat., 1960, page 271).
2. Réprésenter graphiquement ou plastiquement en réduisant à l'essentiel. Hals avec ses mains schématisées de prophète de l'art moderne (MalrauxVoix sil., 1951, page 111):
... l'enfant s'en tient à une représentation exclusivement symbolique de la nature, à une série balbutiante de signes idéographiques changés à chaque essai nouveau, il n'a souci ni des rapports des formes, ni de leurs proportions, ni du caractère de l'objet qu'il schématise hâtivement, sans l'étudier, sans même jeter un regard sur lui s'il l'a à portée de son œil. FaureHistoire art, 1909, page 27.
Emploi pronominal passif. Il fallait que le paysage se soumît comme Clemenceau dans son portrait [de Manet] s'était schématisé (MalrauxVoix sil., 1951, page 115).
B. − [Correspondant à schéma B] Donner une représentation mentale de la structure générale ou du principe de quelque chose; réduire aux éléments essentiels.
1. [Avec complément d'objet dir.]
Qqn schématise qqc.1(par qqc.2).On a pu toutefois réaliser de telles mesures en schématisant conventionnellement le psychisme de l'observateur par la définition d'un œil moyen doté de caractéristiques fixées à partir de mesures faites sur un grand nombre d'yeux réels (Histoire généralement sc., t. 3, vol. 2, 1964, page 203).Le phénomène abusivement schématisé par la formule « Paris et le désert français » (BelorgeyGouvern. et admin. Fr., 1967, page 128).
Emploi pronominal passif. Le mécanisme de l'hérédité peut se schématiser par la transmission aux enfants de l'ADN particulier des parents (Histoire généralement sc.,, t. 3, vol. 2, 1964, page 611).
Emploi pronominal [Sans complément circ.] Se réduire. Que le souvenir soit en général plus faible, c'est ce qui ne doit pas nous surprendre, d'abord parce que malgré tout la scène tend, tout en conservant son unité, à se réduire et à se schématiser (G. MarcelJournal, 1919, page 168).En même temps qu'il s'appauvrit et se schématise, cet amour [que j'éprouve pour Annie absente] devient beaucoup plus facile (SartreImaginaire, 1940, page 187).
Qqc.2schématise qqc.1La porte schématise deux possibilités fortes, qui classent nettement deux types de rêveries (BachelardPoét. espace, 1957, page 200).
2. Emploi absolue Qqn schématise.Ce serait schématiser à l'excès que de penser que les documents conservés dans les bibliothèques intéressent à peu près exclusivement l'histoire intellectuelle (L'Histoire et ses méth., 1961, page 1074).Force est donc de schématiser, au risque de négliger certains aspects de ce monde encore mouvant (JocardTour. et action État, 1966, page 142).
En schématisant, pour schématiser.Pour schématiser, le développement des libertés publiques et l'extension du droit de suffrage mesurent ensemble le progrès démocratique selon la conception classique (VedelDr. constit., 1949, page 128).En schématisant un peu, on pourrait dire que, vers l'an 1500 et en l'espace d'un demi-siècle, le modèle gréco-romain de navire fit place au modèle moderne (P. RousseauHistoire transp., 1961, page 128).
Remarque 1.
Schématisable, adjectifQui peut être schématisé (supra A). Des localisations relatives de deux stimuli, schématisables dans une seule dimension (PiéronSensation, 1945, page 52).
2.
Schématisant, -ante, part. prés. en empl. adjectifQui schématise (supra B). De la conscience pressentante à la conscience schématisante et survolante, puis à la conscience surveillante et qui complète la machine, on arrive enfin, par l'automatisme intégral, au remplacement total de la conscience par un jeu de « liaisons substituées » (RuyerCybern., 1954, page 83).
3.
Schématisé, -ée, part. passé en empl. adjectifa) [Correspondant à supra A] Cette inépuisable liberté d'arrangement de la forme schématisée où les artisans japonais sont passés maîtres (FaureEspr. formes, 1927, page 220).b) [Correspondant à supra B] J'ai parcouru le très superficiel petit bouquin de Van Bever sur Maeterlinck et j'ai aperçu un Maeterlinck dépouillé de ses charmes littéraires et schématisé (Alain-FournierCorrespondant[avec Rivière], 1906, page 169).
4.
Schématiseur, adjectif masculinQui schématise. Synonyme simplificateur.Tu es stupide (...) et, comme au collège, schématiseur à l'excès; tu fais fausse route (MorandFin siècle, 1957, page 106).
Prononciation: [ʃematize], (il) schématise [-ti:z]. Pour ch = [-k-], [-ʃ-], voir schéma. Étymologie et Histoire 1. 1800 « considérer les objets sous la forme d'une abstraction dans la philosophie kantienne » (Boiste); 2. 1906 « représenter, exposer d'une manière schématique » (Écorcheville, Suites orch., page 88); 3. 1919 « se réduire » (G. Marcel, locution cit.). Dérivé. de schéma*; suffixe -iser*, d'après le gr. σ χ η μ α τ ι ́ ζ ω « donner une forme, une figure », « employer des figures de rhétorique ». Fréquence absolue littéraire: 19.
DÉRIVÉS
Schématisation, substantif fémininAction de schématiser; résultat de cette action. a) [Correspondant à supra A] Au départ, elle [l'écriture] est image, née de la schématisation progressive de dessins qui, à l'origine, ne voulaient que représenter (HuygheDialog. avec visible, 1955, page 31).b) [Correspondant à supra B] Les luttes des deux coalitions appréhendées jusqu'ici se prêtent très mal aux schématisations qui les réduiraient à l'opposition rationnelle et logique de deux « systèmes »: le capitalisme et le communisme (PerrouxÉcon. XXes., 1964, page 588). [ʃematizasjɔ ̃]. Pour ch = [-k-], [-ʃ-], voir schéma. 1reapparition attestée 1898 (Voir Henri, c.r.: J. Sully, Études sur l'enfance, in L'Année biol., XIX, 759 (1900) dans Quem. DDL t. 10); de schématiser, suffixe -(a)tion*.
BibliographieGrize (J.-B.). De la logique à l'argumentation. Genève, 1982, pp. 207-219. − Quem. DDL t. 10 (s.v. schématisation).
Schématisable, adjectifQui peut être schématisé (supra A). Des localisations relatives de deux stimuli, schématisables dans une seule dimension (PiéronSensation, 1945, page 52).
Schématisant, -ante, part. prés. en empl. adjectifQui schématise (supra B). De la conscience pressentante à la conscience schématisante et survolante, puis à la conscience surveillante et qui complète la machine, on arrive enfin, par l'automatisme intégral, au remplacement total de la conscience par un jeu de « liaisons substituées » (RuyerCybern., 1954, page 83).
Schématisé, -ée, part. passé en empl. adjectifa) [Correspondant à supra A] Cette inépuisable liberté d'arrangement de la forme schématisée où les artisans japonais sont passés maîtres (FaureEspr. formes, 1927, page 220).b) [Correspondant à supra B] J'ai parcouru le très superficiel petit bouquin de Van Bever sur Maeterlinck et j'ai aperçu un Maeterlinck dépouillé de ses charmes littéraires et schématisé (Alain-FournierCorrespondant[avec Rivière], 1906, page 169).
Schématiseur, adjectif masculinQui schématise. Synonyme simplificateur.Tu es stupide (...) et, comme au collège, schématiseur à l'excès; tu fais fausse route (MorandFin siècle, 1957, page 106).
Schématisation, substantif fémininAction de schématiser; résultat de cette action. a) [Correspondant à supra A] Au départ, elle [l'écriture] est image, née de la schématisation progressive de dessins qui, à l'origine, ne voulaient que représenter (HuygheDialog. avec visible, 1955, page 31).b) [Correspondant à supra B] Les luttes des deux coalitions appréhendées jusqu'ici se prêtent très mal aux schématisations qui les réduiraient à l'opposition rationnelle et logique de deux « systèmes »: le capitalisme et le communisme (PerrouxÉcon. XXes., 1964, page 588). [ʃematizasjɔ ̃]. Pour ch = [-k-], [-ʃ-], voir schéma. 1reapparition attestée 1898 (Voir Henri, c.r.: J. Sully, Études sur l'enfance, in L'Année biol., XIX, 759 (1900) dans Quem. DDL t. 10); de schématiser, suffixe -(a)tion*.

D'autres mots du dictionnaire :

rebours, -ourse | recto

quelques définitions tirées au hasard dans le dictionnaire : 

·le trésor de la langue française, un dictionaire français·